Promotions et déstockage

    Espace de travail

    Infos pratiques

    Entreprise

    Ergonomie au travail

    Financement

    Actualités

    Notre bureau d'études, cœur de notre expertise

     

    Lucas, technicien de méthode au bureau d’études d’Actiwork 

    Tu peux nous parler de toi en quelques mots ?

    Je suis Lucas ZIEGENHAGEN. Je suis né en Suisse, j’ai un diplôme de dessinateur industriel & Technicien de méthode. J’ai travaillé dans l’horlogerie, les machines-outils, l’automatisation, la tôlerie… Et finalement je suis venu en France et j’ai commencé chez Actiwork à travailler dans l’ergonomie et l’équipement industriel.

    Je suis donc technicien de méthode au bureau d’études chez Actiwork.

    Comment fonctionne le bureau d’études ? 

    Le bureau d’études intervient dans deux cas : le développement sur-mesure pour le client et le développement de gammes propres à Actiwork. Il est au cœur du processus d’innovation ; il recherche, préconise et analyse des solutions techniques répondant à l’évolution des besoins et à leurs spécificités.

     

    Pour le client, comment ça se passe ?

    Cahier des charges

    Dans le cas d’une solution spécifique pour un client, nous réalisons une analyse du besoin basée sur une prise en compte approfondie des expériences utilisateurs mais aussi des contraintes. En somme, le process est le suivant : une fois la partie commerciale achevée, le chargé d’affaire communique au client un cahier des charges à remplir (grossièrement cela ressemble à une checklist). Celui-ci permet de cerner tous les éléments dont nous devons tenir compte pour réaliser le projet : les particularités du lieu (encombrement…), du process (usage ponctuel ou récurrent, type de préhension requise…), des opérateurs (taille…) …Nous allons étudier ce cahier des charges pour traduire ces particularités en points techniques et contraintes. Le plus important pour nous c’est de travailler chaque détail en corrélation avec le besoin du client.

    Industrialiser l’idée

    C’est à partir de là que l’on commence la mise en œuvre de l’idée du client. On appelle ça « industrialiser l’idée». Nous concevons et élaborons l’équipement souhaité. Pour cette étape, nous travaillons sur ordinateur avec Solidworks, un logiciel de CAO (conception assistée par ordinateur). Cet outil nous permet non seulement de créer des modèles en trois dimensions de nos équipements mais aussi de les tester en simulant leur résistance. Nous faisons les calculs de forces afin de valider que les structures et le montage que nous concevons vont pouvoir résister en conditions réelles.

     

    Et l’équipement en question c’est toujours du neuf ?

    Solution neuve vs adaptation de l’existant

    Les deux cas existent : nous pouvons partir d’un de nos équipements standards pour lui ajouter un accessoire spécifique, et parfois développer une solution complètement nouvelle. Mais il est très rare que l’on parte de zéro. Le catalogue d’Actiwork est très vaste et on ne va pas « réinventer la roue ». Le spécifique va se jouer sur l’adaptation d’un produit existant : cela peut prendre la forme d’un nouvel accessoire pour un équipement (un gerbeur avec un nouvel outil de préhension par exemple), ou une modification de l’équipement (comme une motorisation de l’équipement pour faciliter la mobilité lors d’un transport de charges).

    Validation du plan par le client et production

    Nous réalisons une 3D et un plan afin que le client valide le projet avant la fabrication. A cette étape, le client se fie à notre 3D et à nos plans pour comprendre l’équipement que nous avons conçu pour répondre à ce besoin. C’est l’équivalent d’un « Ordre de Fabrication » en quelque sorte 

    L’étape suivante est la fabrication. Nous transmettons le plan et les instructions à notre équipe de fabrication. A partir de là, nous passons la main : nous avons fini notre travail (normalement J )

     

    Et pour une création de produit comment cela se passe ?

    Développement de produits propres à Actiwork

    Nous développons également nos propres gammes de matériels ergonomiques. Et là nous n’avons pas de client en face, nous ne fions aux remontées terrains des commerciaux, aux retours clients, aux études de marché … Et à notre intuition !

    Nous avons une réelle démarche de Recherche & Développement : nous cherchons à comprendre l’évolution des besoins face à une problématique pour apporter une vraie solution innovante et ergonomique. Nous ne cherchons pas la validation technique comme lorsque nous sommes face à un client. Il s’agit avant tout de notre expertise de création et de conception. Nous fonctionnons beaucoup avec des brainstorming dans cette phase de recherche amont.

    Evidemment, nous entrons par la suite dans une démarche plus programmatique avec une réalité industrielle et économique : du sourcing à l’industrialisation en passant par le prototypage et les essais, chaque étape contribue à améliorer les performances de qualité, prix et délai. 

    Nous avons par exemple créé un timon motorisé breveté. Nous voulions proposer une solution pour tracter des charges. Le concept de notre timon réside dans son centre de gravité : c’est la charge tractée qui assure l’adhérence du timon.

     

    Il y a d’autres missions inhérentes au bureau d’études ?

    Veille technologique

    Oui, La veille technologique : il s’agit de suivre les tendances du marché et des nouvelles technologies afin d’incorporer chez nous des solutions toujours plus innovantes. C’est surtout un trait de caractère : il s’agit d’être curieux et normalement c’est inné dans ce métier.

    Suivi technique

    Une autre mission de notre travail c’est le suivi technique. Sans concevoir le produit, on accompagne le service commercial sur l’aspect technique dans leur recommandation au client. Nous faisons une étude de faisabilité afin de déterminer si le produit prescrit est convenable en tenant compte des contraintes et des critères du client. Il s’agit par exemple de vérifier les calculs de force afin de déterminer la capacité portante d’un équipement en fonction de son outil de préhension.

     

    Quelle serait une journée type chez Actiwork pour toi ?

    L’amélioration continue

    L’énorme avantage qu’il y a à travailler chez Actiwork au bureau d’études, c’est il n’y a pas de routine et donc pas de journée type ! Les projets ne se ressemblent pas, je n’ai jamais l’impression de faire la même chose car chaque projet est différent. C’est assez logique quand on regarde l’histoire d’Actiwork. L’entreprise a commencé avec un effectif de 7 personnes il y a 20 ans. Aujourd’hui nous avons une cinquantaine de collaborateurs répartis sur 4 sites en France. Avec le temps, nous avons gagné en compétences : nous avons une ligne directrice, une méthode et des process établis qui nous garantissent l’avancement des projets. Nous avons un vaste catalogue qui nous permet de couvrir une large gamme de solutions ce qui témoigne d’une expertise variée : nous sommes capables de faire du spécifique dans des domaines bien différents… Ce qui explique que mes journées ne ressemblent pas !

    Actiwork est portée par cette dynamique de croissance et de remise en cause pour mieux avancer : nous améliorons continuellement nos produits, nos services et nos process pour anticiper demain.

     

    Qu’est-ce qui te plait dans ton job ?

    Synergie Bureau & Fabrication

    En général, on a tendance à penser que le bureau d’études ne fait que concevoir les équipements en restant derrière son écran, mais c’est faux. Tout comme les architectes font des allers-retours entre leur cabinet et les chantiers, moi je vais du bureau à l’atelier tous les jours pour tester le matériel avec les opérateurs de production et c’est ce que je préfère.

    Je conçois l’équipement et une fois la mise sur plan faite, j’adore aller constater avec l’équipe de fabrication à quoi ressemble le projet que j’ai mené. C’est extrêmement satisfaisant de voir mon projet qui prend vie, mais c’est aussi très important pour moi d’avoir le retour des personnes qui l’ont réalisé. On discute, on échange, ils m’expliquent comment ils ont procédé pour le fabriquer… Il y a un lien fonctionnel très fort entre le bureau d’études et l’atelier ; nous travaillons vraiment ensemble et je pense que cela contribue fortement à la réussite de nos projets et de l’entreprise.

    Retour à la liste
    Notre catalogue

    Recevez gratuitement sur simple demande notre catalogue produits de 400 pages avec plus de 8000 références

    Demandez le catalogue Demandez le catalogue
    Références