Les TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) spécifiquement féminins

Les TMS féminins en chiffres


Pour rappel, les TMS (troubles musculo-squelettiques) sont des maladies qui touchent principalement les articulations, les muscles et les tendons au niveau du dos, des membres supérieurs (poignet, épaules, coudes) ou encore sur les membres inférieurs (genoux).


Une étude de l'INSEE, démontre que même si les conditions de travail sont à égalité, les femmes seront davantage exposées aux risques de développement des TMS (+22).


D'autre part, selon le ministère du travail et une étude de l'Assurance Maladie en 2018, les TMS d’origine professionnelles touchent davantage les femmes (53%) que les hommes (47%). Elle démontre également qu'à partir de 45 ans, l'écart se creuse encore plus.


Pourquoi les femmes sont les 1eres victimes des TMS ? Actiwork fait le point sur les causes, les conséquences et les solutions de prévention possibles.

 

Quels sont les causes des TMS féminins ?


On les retrouve également dans les métiers manuels, comme par exemple : le service à la personne, le secteur du nettoyage, le travail à la chaîne, la restauration etc...

Malgré des conditions de travail similaires aux hommes, les femmes sont plus vulnérables.




Plusieurs facteurs expliquent cette version :


  • Tout d'abord car les études réalisées laissent à croire que les TMS sont sous-diagnostiqués chez les femmes. Selon une étude en 2012, 26 438 cas ont été reconnus en maladie professionnelle pour les femmes contre 27 577 cas chez les femmes, alors que ces dernières sont plus fragiles donc elles devraient être plus nombreuses. Ce sous-diagnostic s'explique par un manque de réflexion sur le sujet et un manque de prévention envers la cible féminine.

  • De plus, car les outils de manutention ne sont pas adaptés à leur morphologie (ex: accès en hauteur).  En effet, selon les grilles d'analyse de situation de travail, les outils sont essentiellement conçus à partir de l'expérience des hommes.

  • Aussi, car les tâches répétitives sont davantage assignées aux femmes. En effet, les hommes s'occupent à contrario des métiers où la force physique est nécessaire.

                  Suite à des études faites en 2021, le sexe féminin est la 1ere victime des TMS suivants : 


                  La lombalgie :

                  Principalement caractérisée par des maux de dos, la lombalgie est causée par les manutention manuelles, les vibrations du corps, le travail physique, les postures contraignantes et les chutes. 8 femmes sur 10 sont concernées par cette pathologie.


                  L'ostéoporose :

                  Maladie silencieuse, l'ostéoporose se manifeste par une détérioration accélérée du tissu osseux suite à un traumatisme minime(chute, choc etc..;). pouvant engendrer une cassure. Une fracture du poignet, les tassements des vertèbres, une fracture de la hanche sont des signes d'alerte prouvant la fragilité des os du squelette.

                  1/3 des femmes après la ménopause sont touchées (soit 3 millions de femmes).

                   

                  Le syndrome du canal carpien : 

                  Le syndrome du canal carpien est situé au niveau du poignet et se développent suite à des compressions du nerf médian. Il apparaît généralement suite à des gestes répétitifs.

                   

                  Le syndrome de la coiffe des rotateurs à l'épaule : 

                  Le syndrome de la coiffe des rotateurs à l’épaule sont présenté sous différents aspects tel que la tendinite, la rupture partielle ou totale des tendons.

                  La rupture partielle est provoquée suite à des faux mouvements ou des des mouvements excessifs et répétés de l’épaule qui peuvent aller parfois jusqu’à la déchirure d’un tendon.

                  La déchirure complète du tendon peut être causée suite à un accident du travail ou par des petites déchirures répétées.


                  Les blessures aux genoux :

                  Il a été prouvé que les femmes souffrent plus souvent de douleurs fémoro-patellaires et de douleurs aux genoux . Cela s'explique notamment par leur morphologie. En effet l'angle des hanches féminines engendre une pression sur leurs genoux et ajoute un stress supplémentaire sur leurs articulations.

                   

                   

                  Comment éviter l'apparition de ces TMS :


                  Afin de lutter contre ces troubles Musculo-squelettiques, plusieurs pratiques sont indispensables :


                  •  S'équiper de matériels de manutention de qualité adapté à la morphologie de l'opérateur. Découvrez nos musts de l'ergonomie.

                  • Alterner une position assise et debout pour une meilleure posture. Découvrez notre gamme de postes de travail réglable , les sièges ou les assis-debout.

                  • L'employeur doit entreprendre des formations et des actions de prévention pour permettre de travailler dans un environnement adapté. Des aides financières existent pour les entreprises qui souhaitent s'engager dans une démarche de prévention des risques professionnels.

                  • Faire appel à l'expertise d'un professionnel de santé ou un ergonome pour vous accompagner.

                        Derniers produits consultés